Voir et revoir la route du sel

Littoral voit tout en couleur dans ce numéro, tout d’abord l’or blanc, en découvrant le parcours d’un Finistérien qui est devenu paludier en Vendée. Nous nous intéresserons également à l’or vert, une bonne algue verte, la spiruline qui devient un must dans l’alimentation.

 

Au cœur du marais breton, un homme vit en communion avec la nature.  Un saunier qui se laisse bercer par les humeurs de son marais.  De cette communion naît un sel gris, typique des salines atlantiques françaises, né dans l’argile et récolté à la main. Mais le sel de Stéphane Guichen lui, a une spécificité : il est zéro carbone. Il embarque à bord de voiliers, cap sur le Finistère, Morlaix, renouant avec une tradition ancestrale, celle où le sel constituait la majeure partie du transport de marchandise maritime.
Réalisation Aurélie Bérard